armée du chaos :: Les aventures de Hidden-Cow
armée du chaos Index du Forum
 
 
 
armée du chaos Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les aventures de Hidden-Cow

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    armée du chaos Index du Forum -> Blabla -> Auberge du Chien Perdu
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SanThèsse
Seigneurs

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2010
Messages: 321
Localisation: Derrière ma cachette
Masculin

MessagePosté le: Sam 18 Juin - 22:40 (2011)    Sujet du message: Les aventures de Hidden-Cow Répondre en citant

Chapitre I : Le cratère d'Un'Goro.


Il est 8h du soir. L'Aubergiste retrouva sa solitude. Il pensait que SanThèsse reviendrait comme il l'avait promis. Mais il se faisait tard et il n'était toujours pas là. Il partit en cuisine pour se préparer un plat. Sans argent, il se devait de trouver à manger lui même. Aujourd'hui, il n'avait trouver que quelques petites herbes. Bon pour une soupe pensa-t-il. Il mit l'eau dans une vielle casserole rouillée et la chauffa grâce à un sort de feu basique.Puis il rajouta les ingrédients qu'il avait au préalable écrasés sous ses sabots. Il n'avait plus qu'à attendre un peu moins d'un quart d'heure. C'est alors que quelqu'un frappa à la porte. Un grand tauren entra. Il était plus grand que les autres. Il portait une armure étrange, ressemblant à s'y méprendre à l'armure du roi Liche. L'Aubergiste recula jusqu'à être acculé contre un mur. Il était pris de peur. Qu'est-ce qu'un chevalier du fléau venait faire chez lui? Etait-ce sa fin? Non, le tauren s'assit, puis leva son casque et remonta ses manches. Un visage couvert de cicatrises, des bras portant les marques des griffes d'une patte d'un dragon... Oui, l'aubergiste le reconnu enfin, il s'agissait bien de SanThèsse ! L'Aubergiste s'avança rapidement et lui demanda comment est-ce qu'il allait. Mais le tauren le regarda d'un air bizarre. Il le dévisagea avant de regarder autour de lui comme si c'était la premier fois qu'il venait. L'Aubergiste dit : "SanThèsse t'es sûr que ça va?" Le tauren le dévisagea de nouveau avant d'enfin ouvrir la parole : "Je ne suis pas SanThèsse, je suis Hidden-Cow. En tous cas c'est une des seules choses dont je me souviens. Lorsque je me suis réveillé j'étais dans une île étrange, je ne me souvenais plus de rien, juste mon nom Hidden-Cow et ce lieu étrange où je devais me rendre. Mais toi qui es-tu?" L'aubergiste fut surpris en entendant ça. Il se rapprocha de Hidden-Cow et lui dit : "Je suis le patron de l'Auberge du Chien Perdu. Ton vrai nom est SanThèsse, mais tu t'es toi même surnommé Hidden-Cow. Tu avais une guilde qui s'appelait l'Armée du Chaos. Tu es parti pour la plaine Cataclysm et après un combat contre un dragon que tu as perdu tu es revenu ici couvert de cicatrice. Ensuite tu es parti toute la journée et tu reviens ici sans mémoire visiblement." Hidden-Cow prit un verre près de lui et bu. Il fallait qu'il retrouve la mémoire. En attendant, il lui raconta sa journée : "Aujourd'hui j'ai été dans le cratère d'Un'Goro. Je ne sais pas pourquoi mais il m'a semblait avoir quelque chose à y faire. Pour y aller j'ai dû passer par une montagne mais c'était horrible. Je ne trouvait pas l'entrée et j'ai alors sauté, j'ai atterrit la tête la première puis j'ai fait une roulade sur une falaise d'une hauteur d'environ vingt mètres. Arrivé en bas, je suis resté entendu sur le sol pendant dix minutes tellement la douleur était intense. Mais heureusement mon étrange armure m'a bien protégé. Mais si je ne suis resté étendu sur le sol que dix minutes c'est parce qu'un danger m'attendait. Le sang avait attiré un gros monstre... Un Diablosaure cuiracier je crois. Une grosse bête. Il essaya de m'avoir avec sa queue mais je réussit à m'en échapper en roulant sur le sol. Aussitôt je me releva et prit mon arme. Il s'avança et tenta de me chopper avec sa patte, mais j'esquiva et lui renvoya un coup de hache sur la queue. Il hurla et se mit en colère. Il voulut me piétiner et courut alors vers moi. Mais sans le craindre, je lui entailla les jambes grâce à ma hache. Il tomba à terre et je lui trancha alors la tête, puis je l'ai mangé. Mais je savais que je devais m'attaquer à LA bête des lieux. Comme un instinct au fond de moi je devais devenir plus fort et pour cela remporter des défis. Je partis donc vers le nord en quête de... Lar'korwi... Je le trouva en utilisant des glandes de phéromones d'une femelle et une viande d'un gros dinosaure. Le combat était beaucoup plus compliqué qu'avec le Diablosaure mais j'ai fini par m'en sortir. Mon premier défi était atteint..."
Les deux individus se quittèrent la dessus, et après avoir réglé la chambre Hidden-Cow monta tout en essayant encore et toujours de se souvenir de son passé...
_________________
Je suis Hidden-Cow, fais gaffe à toi !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 18 Juin - 22:40 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
SanThèsse
Seigneurs

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2010
Messages: 321
Localisation: Derrière ma cachette
Masculin

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 22:47 (2011)    Sujet du message: Les aventures de Hidden-Cow Répondre en citant

Chapitre II  : La bataille de Silithus.


Ce soir, l'Aubergiste reçu un message provenant de Hidden-Cow. Il comprit sans même l'ouvrir qu'il mangerait seul ce soir. Cependant, le tauren avait pensé à lui en lui écrivant ses aventures de la journée : "J'étais aux Pitons du Tonnerre pour me renseigner à propos d'une nouvelle armure, la mienne commençant à vieillir lorsque d'un coup, un tauren m'interpella. Il me dit que la bataille de Silithus se préparait et qu'on avait besoin d'êtres puissants tels que moi. Toujours en quête d'un défi, j'abandonna les recherches d'une nouvelle armure, et je me mis en route pour cette contrée encore inconnue. Le fort cénarien était le lieu de rassemblement. Des centaines, que dis-je, des milliers de soldats hordeux prenaient leurs armes dans ce désert aride. Je montait voir le chef de guerre pour proposer mes services. Il était autour d'une table avec les conseillers de guerre et ensemble, ils étaient en train de discuter à propos de la bataille se préparant. Tous se turent à mon entrée. Je me présenta, et je demandais à faire partie du bataillon. Le chef de guerre accepta en me disant qu'un être aussi puissant que moi sera le bienvenu. Je ne comprends pas pourquoi tout le monde me considère comme puissant, qu'ai-je de plus que les autres? Mais sans poser de question je remercia le chef pour m'accepter puis me retourna. Mais au moment de partir, il me demanda des conseils sur la stratégie à adopter. Surpris je m'avançait quand même. Je demandait les renseignements sur l'ennemi lorsqu'un soldat entra pour dire qu'une autre caravane de ravitaillement venait de se faire attaquer. Mais lorsqu'il posa les yeux sur moi, il s'arrêta et me demanda : "Vous êtes bien SanThèsse pas vrai?". Alors sans ton d'ironie je répondit "il paraît" car tu m'as déjà appelé comme ça lors de notre première rencontre. Le visage du soldat s'illumina, puis il repartit en disant qu'avec moi, on ne pouvait pas perdre cette guerre. De nouveau étonné je retournai à mes occupations. Au bout d'une heure de discussions, le chef de guerre me demanda un service avant de partir en guerre: je devais éliminer tous les ténébrants du déserts, coupables des destructions des caravanes de ravitaillement, il fallait les décimer pour permettre le réapprovisionnement des troupes. Je me mis donc en route, mais à peine sortit, tous les soldats m'applaudirent et me saluèrent, comme si j'étais un héros. Je me demande de plus en plus ce qu'il s'est passé dans ma vie pour que j'en arrive là. Certain se sont même agenouillés lorsque je suis passé devant eux. Je continua donc ma route plein de question et aperçu le nid des ténébrants. Je commença à combattre. Ils devaient être une centaine en tout. Je les tua aisément mais à peine en avais-je détruit la moitié qu'une violente tempête de sable s'abattit sur le désert. J'avais du mal a resté sur place et était déplacé par la violence de la tempête. Mais je continuait quand même à détruire ces monstres, c'était mon devoir. Je parvint enfin à bout de toutes ces bêtes lorsque je fut pris dans une tornade. Je ne me suis pas poser de question : soit je survivai, soit je mourrai. Je créa un portail de la mort et je laissa la tornade rentrer dedans. Petit à petit son pouvoir diminuait et je put ainsi me retirer de son emprise et repartir au camp pour annoncer la bonne nouvelle. Le lendemain, les premières caravanes arrivèrent. Mais pas le temps de se réjouir, l'heure était à la bataille. On me nomma chef des troupes. A cette nouvelle, tout le monde semblait revigoré. On se mit donc en route. Une fois sur place, en plein milieu du désert, j'organisai les troupes comme convenu lors de ma réunion de la veille. Puis, levant ma hache, je prononçai le discours de début de guerre : "Je vous vois, oui vous tous, toi et toi et toi aussi. Je vois vos visages. La plupart d'entre eux sont terrifiés. Mais vous êtes là. Si cette bataille n'a pas lieu, alors vous mourrez tous, dépassés par la puissance grandissante des Silithides. C'est pour cela que vous vous êtes engagés. Alors n'ayez pas peur de mourir. La seule chose que vous devez avoir en tête, c'est la mort de nos ennemis. Oui c'est eux qui devraient trembler aujourd'hui, trembler de nous voir tous ici réunis. Si vous mourez, ce sera en héros, et on vous rendra hommage comme sauveurs de la horde. Car oui aujourd'hui vous n'êtes pas là uniquement pour vous, ni pour votre famille, vos amis, mais aussi pour la horde tout entière. Que vous soyez père, fils, ou bien mari, vous êtes tous là dans le même but. Et ce but nous l'atteindrons tous ensemble. Alors aujourd'hui levez vos armes, combattez la tête haute. Ce combat c'est le notre. Pour la hoooooooorde" Et tous en coeur répétèrent "Pour la hoooooorde". Nous n'étions que le moitié des troupes disponibles et eux devaient être à peu près un quart de plus que nous. Le combat fut terrible. J'arrivai à détruire quatre ou cinq ennemis en même temps, mais je regardai les autres et je les voyais tomber un après l'autre. J'essayai de les aider mais les silithides se précipitaient sur moi. Au bout de dix-huit heures de combat intense, j'étais toujours debout et pas un seul de nos ennemi ne l'était. Mais, j'étais le seul debout. Aucun de notre armée n'avait survécu. Je pris tous les corps de mes amis, et je les attacha pour les ramener au campement. Je put puiser en ma tristesse la force de les ramener pour pouvoir leur rendre hommage. Arrivé au fort, On m'applaudit pour ma force et ma bravoure, et on commença à enterrer les morts pour leur rendre hommage. Un statue commémorative était en cours de fabrication. Le lendemain, on me remercia pour avoir gagner cette bataille. Je partit ensuite à la recherche de ma mémoire lorsque je rencontra un autre chevalier de la mort. J'enfourcha mon cheval pour partir à sa poursuite, mais tout ça je te le raconterai plus tard. Ah oui j'oubliai, voici 100.000PO, la moitié de mon argent pour ma participation à la guerre. Je veux que quand ta guilde sera de retour, tu sois prêt à les accueillir comme il se doit  Cling !
Hidden-Cow"


L'aubergiste reçu l'argent comme un cadeau de Dieu. Puis rangea la lettre soigneusement pour éviter de la perdre...
_________________
Je suis Hidden-Cow, fais gaffe à toi !


Revenir en haut
SanThèsse
Seigneurs

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2010
Messages: 321
Localisation: Derrière ma cachette
Masculin

MessagePosté le: Lun 20 Juin - 22:25 (2011)    Sujet du message: Les aventures de Hidden-Cow Répondre en citant

Chapitre III : L'ascension du Mont Mémoire.


Cela faisait 6 mois que l'aubergiste n'avait pas eu de nouvelles de Hidden-Cow. Et toujours aucun signe des autres membres de la guilde. Mais, alors qu'il était en train de rénover l'Auberge du Chien Perdu grâce à l'argent de Hidden-Cow, il reçu un gros paquet sur la tête, ce qui lui fit un peu mal. C'était un paquet de 183 lettres. Toutes provenant de Hidden-Cow. Un petit mot était attaché, bien visible : "Désolé de ne pas avoir pu t'écrire plus tôt, mais j'étais en pleine initiation pour retrouver ma mémoire. Mais tu auras tout le temps de découvrir tout cela dans mes lettres. Ah oui, étant désormais commandant en chef d'une armée, je n'ai plus besoin de cet argent, profites bien de ces 999.000po. En espérant te revoir bientôt. Hidden-Cow. 
L'Aubergiste (bon j'en ai marre de l'appeler l'aubergiste il s'appelle Aubergine en fait), donc Aubergine prit la première lettre du paquet. Il commença à la lire : "Je me suis mis à la poursuite du chevalier de la mort. Nous allions à la même vitesse, on ne pouvait pas avancer plus vite. Nous chevauchâmes (héhé) pendant des heures et des heures. On traversa tout Kalimdor jusqu'aux Pitons du Tonnerre. Il ne m'avait pas encore vu. On monta dans les ascenseurs magiques. Je le suivis de nouveau jusqu'à la Cime du Chasseur. Là, quelques milliers de chevaliers de la mort s'étaient réunis. Je restais à l'écart dans un premier temps pour éviter d'être vu. J'écoutais. J'entendais parler d'un plan réussi, d'une dissolution, mais un chevalier de la mort en retard me trouva. Il me regarda, mais sembla ne pas me reconnaître. On avança alors ensemble vers l'île de la réunion (mouhahahaha je suis trop puissant). 
_________________
Je suis Hidden-Cow, fais gaffe à toi !


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:47 (2018)    Sujet du message: Les aventures de Hidden-Cow

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    armée du chaos Index du Forum -> Blabla -> Auberge du Chien Perdu Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com